Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Clubbing > Pierrelaye : un patron de discothèque abattu

05/01/2011
Pierrelaye : un patron de discothèque abattu

Le commando encagoulé et armé n'a laissé aucune chance au patron de la Pagode, une discothèque de Pierrelaye (Val-d'Oise). Celui qui se faisait surnommer Paulo a été tué d'une balle dans la tête lundi soir, sur le parking de son établissement. Un de ses employés a été blessé au bras. Le crime s'est déroulé vers 20 heures.
Ce soir-là, la boîte est fermée mais Paulo travaille sur la comptabilité. L'établissement est situé dans une zone commerciale peu fréquentée à cette heure. Le personnel qui se trouve à l'intérieur remarque pourtant une présence sur les écrans de vidéosurveillance. Le patron et un de ses employés sortent alors par une porte de service et tombent nez à nez avec plusieurs hommes aux visages dissimulés, qui auraient immédiatement fait feu avant de prendre la fuite dans une berline noire.

Vive émotion dans la communauté portugaise

Paulo, 38 ans, est mort sur le coup. Son employé, un serveur de 43 ans, a été grièvement blessé mais il est désormais hors de danger.

L'annonce de la mort du patron de la Pagode, qui avait repris la boîte de nuit en 2006, suscite une vive émotion dans la communauté portugaise. « Il était très connu dans le milieu de la nuit, souligne un de ses amis. C'était un homme au grand cœur, toujours présent dans les bons et les mauvais moments. » « Quelqu'un d'ultrasimple et de généreux, renchérit un ancien collègue. Parti de rien, il s'est fait tout seul. Il a tout compris au monde de la nuit et m'a tout appris. C'était un vrai bosseur, pas le genre vacances et Ferrari ! Discret, il travaillait toute la semaine de 14 heures à 3 heures du matin dans les bureaux. Sa femme et ses gamins, il ne les voyait pas beaucoup. »

Paulo avait ouvert la Pagode après avoir cédé l'Ibiza à Plaisir (Yvelines). « A Pierrelaye, Paulo avait ouvert deux boîtes côte à côte : un club portugais et une salle afro, détaille un de ses proches. Et puis, finalement, il a fait des travaux pour réunir les deux, et la nouvelle Pagode a été inaugurée le mois dernier. Dès le premier jour, il y avait plus d'un millier de personnes », confie-t-il, admiratif.

Jalousie ? Règlement de comptes ? Ou tentative de vol qui aurait mal tourné ? Les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles n'excluent aucune hypothèse. Cette mort rappelle qu'un ancien dirigeant de la même boîte de nuit avait lui aussi été tué d'une balle dans la tête, début 2006. Contrairement aux apparences, il ne s'agissait pas d'un règlement de comptes dans le milieu de la nuit mais d'une histoire de jalousie et d'amoureux contrarié.

Source : www.leparisien.fr
 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous