Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Clubbing > La discothèque La Playa ne rouvrira pas ses portes

28/02/2012
La discothèque La Playa ne rouvrira pas ses portes

Finis la cabine de DJ, la boule à facettes, les spots et les soirées mousse à La Playa, la discothèque de Sainte-Marie, située aux ­Grenettes. Le vaste terrain de 2 770 m2, qui accueillait jusqu'alors la boîte de nuit, devrait bientôt laisser la place à deux villas privées. Après avoir fermé la discothèque La Playa, fin octobre dernier, suite à quelques démêlés avec la justice, après une violente bagarre dans la boîte de nuit, Alain Treuillard, le gérant de l'établissement de nuit, n'aura pas l'opportunité de rouvrir celui-ci. Simone Constancin, la propriétaire des lieux, également directrice et propriétaire du complexe hôtelier des Grenettes, tout proche, en a, en effet, ainsi décidé.
"Je subissais des préjudices, en ma qualité d'hébergeur, puisque certaines allées du camping des Grenettes sont mitoyennes de la discothèque. Il arrivait fréquemment que les gens se plaignent de nuisances sonores. Je ne parle pas forcément de bruit ou de violence, mais tout simplement des voitures qui démarrent, une bouteille ou une canette vide jetée et, parfois aussi, des cris", justifie la propriétaire. Avant d'ajouter : "Comme mon gérant a libéré les lieux, fin octobre, j'ai fait interrompre l'activité au registre du commerce". Et, en lieu et place du lieu de fête, le terrain est à vendre en deux lots. Il devrait accueillir deux maisons pavillonnaires.

Plus que trois discothèques sur l'île de Ré

Dorénavant, les jeunes vacanciers noctambules n'auront plus le choix qu'entre trois discothèques rétaises lorsqu'ils voudront faire la fête, avec La Pergola à La Couarde, le ­Boucquingam et le Bastion à Saint-Martin-de-Ré. Quant aux jeunes noctambules rétais, ils devront passer le pont pour aller s'éclater à La Rochelle, hors saison touristique. Jusqu'alors, seule La Playa était ouverte pendant les week-ends d'hiver.
L'histoire de ce lieu de nuit avait démarré il y a tout juste trente ans. Quand Simone Constancin le rachète en 1979, elle devient la troisième propriétaire du snack-bar de La Dune, qui, il est vrai, s'anime souvent en fin de soirée. En 1982, la patronne décide de mettre l'établissement en gérance et en confie les manettes à Alain Clarté, qui crée le club Le Domalin. En 1991, Le Domalin change de mains et devient propriété d'Alain Treulliard qui, rapidement, donne un nouveau nom au lieu de fête pour le rebaptiser La Playa. Alain Treuillard sera un pionnier, puisqu'il sera le premier à initier un système de navettes permettant de prendre et de ramener les jeunes à leur domicile et ce, bien avant le renforcement de la politique répressive sur la conduite en état d'ivresse. Avec la fermeture de La Playa, c'est une page de la vie nocturne de l'île de Ré qui se tourne.

Source : http://www.pharedere.com
 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous