Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Clubbing > Retour de discothèques : 174 permis de conduire déjà retirés dans l'Oise

22/03/2012
Retour de discothèques : 174 permis de conduire déjà retirés dans l'Oise

Incroyable mais vrai, et c'est inquiétant ! 174 permis de conduire ont été retirés pour plusieurs mois à leur détenteur au cours des sept derniers week-ends dans le département de l'Oise. Un record ! En cause : l'alcoolémie, la prise de drogue. Et la tendance ne s'infléchit pas. Depuis le 21 janvier, et la mort tragique de trois jeunes, qui rentraient de discothèque, dans un accident, les contrôles ont été renforcés sur les routes de l'Oise.
« Le fait qu'on trouve toujours autant de conducteurs en infraction nous conforte dans le fait qu'il faut maintenir le dispositif. Celui-ci sera appliqué jusqu'à ce que le nombre de suspensions de permis de conduire baisse. Alors, là, on aura atteint notre objectif », assure Rémi Récio, le directeur de cabinet du préfet. Et de marteler « J'ai la conviction qu'on a raison et qu'il faut qu'on continue. Les délinquants routiers se lasseront avant nous. Il faut qu'ils aient la certitude qu'on sera sur le terrain. »

La préfecture maintiendra le dispositif tant qu'il faudra

Si ces contrôles renforcés sont si « rentables », c'est qu'ils sont avant tout bien ciblés. Gendarmes et policiers connaissent les secteurs et les horaires critiques. Le représentant du préfet annonce de but en blanc : « Nous sommes présents en première partie de la nuit, entre 22 heures et 23 heures. Les gens nous voient à l'aller et ils sont certains de nous voir au retour. » Pas question, en effet, pour les forces de l'ordre d'aller se coucher. Entre 3 heures et 5 heures, d'autres contrôles sont à nouveau mis en place. Les autorités ne se focalisent pas sur les sorties de discothèques, mais plus généralement sur tous les lieux festifs. Et visiblement, cette stratégie est payante : « On s'aperçoit que plus on est sur le terrain et plus on en prend. Cela durera tant qu'il faudra, prévient le directeur de cabinet. Jusqu'à ce que la tendance s'inverse, jusqu'à ce que les gens changent de comportement. »


Source : http://www.leparisien.fr

 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous