Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Interview > Interview de David Vendetta
INTERVIEW DE DAVID VENDETTA
Interview de David Vendetta

DJ et producteur, David Vendetta est une valeur montante de la scène house internationale. Découvrez le à travers une interview exclusive de Club DJ


INTERVIEW DE DAVID VENDETTA, DJ PRODUCTEUR

Club DJ : Quand et comment as-tu commencé à t'intéresser à la musique ?
David Vendetta : J'ai toujours eu la passion pour la house et la musique électronique depuis ma jeunesse.
Lorsque j'avais 10 ans, j'étais déjà fan de la musique de Kraftwerk et de tout ce qu'on pouvait écouter en boîte, avec un fort penchant pour tout ce qui n'était pas commercial.
Mon job de représentant pharmaceutique me comblait financièrement mais la passion a fini par prendre le dessus; et je me suis lancé. J'ai (évidemment) galéré un bon moment, mais j'ai toujours eu une bonne étoile qui jusqu'à présent m'a guidé pour faire les bons choix et m'a fait croire en ce que je faisais. J'ai fait mes débuts dans un grand club house de Metz. Très vite, j'ai eu envie d'évoluer, d'où ma venue à Paris en 2002. C'est là que j'ai décroché ma première résidence aux Bains.

Club DJ : Que représente, pour toi, le Deejaying ?
David Vendetta :C'est avant tout ma passion, puis c'est devenu ma vie.

Club DJ : Et au plan business ?
David Vendetta :Je considère ce métier comme une entreprise à laquelle il faut donner les moyens d'évoluer, par exemple :
- travailler l'image par la communication (site internet, interviews. ma résidence sur Radio FG m'a beaucoup aidé également),
- les remixes qui permettent de me faire connaître au niveau international,
- et puis de fil en aiguille lors de mes sets ou par mes productions, entrer en contact avec de nouvelles personnes qui vous remarquent.
C'est vraiment un tout.

Club DJ : Quels sont les DJs qui t'influencent le plus ?
David Vendetta :Pour la qualité de leur mixs : Roger Sanchez, Erick Morillo, Little Louis Vega.
Pour leurs prods : Bini & Martini pour les parties vocales, Skylark, Mark Knight, Axwell, Sucker djs.

Club DJ : Comment s'est passé ta rencontre avec Antoine Clamaran en 2002 ?
David Vendetta :J'étais à Paris et j'avais sur moi des cd-promos avec mes bootlegs et productions. Je croisé Antoine dans la rue et me suis présenté.
Une semaine après, il m'a rappelé : il avait accroché sur le titre « Fiction ».
C'est ainsi qu'est né « No Sex » sur la face B.
Je travaille avec Antoine depuis mes débuts de producteur, il a été le premier à m'accorder sa confiance et je lui en suis très reconnaissant.
Mon évolution auprès du label de Roger Sanchez n'exclu pas de futurs projets avec Antoine, j'ai une nouvelle prod qui sortira sur son label Pool-e-Music début 2006.

Club DJ : Que penses tu de l'explosion du RnB en club ?
David Vendetta :C'est normal car cette musique est très médiatisée. Il en faut pour tous les goûts.
La house a toujours été un mouvement plus underground et je pense que c'est aussi ce qui fait sa force.

Club DJ : D'où vient le projet de ta future compil " In the club vol 2 " ?
David Vendetta :L'année dernière, j'avais déjà mixé une compilation pour Wagram " TRIBAL MIX " vol.1 qui s'est très bien vendue.
Ce qui a été nouveau cette année, c'est de pouvoir sortir une compilation qui représente totalement le son que je joue en club et dans mes émissions " Cosa Nostra " sur radio FG (tous les mardis à 23h).
J'avais donc toute la liberté musicale pour cette compil " IN THE CLUB by David Vendetta " vol.2 .
Le plus contraignant restait d'obtenir les droits internationaux pour les morceaux que j'avais choisis.
Je suis néanmoins très satisfait du résultat, et je remercie Wagram de m'avoir fait confiance.

Club DJ : Quels sont tes projets futurs ?
David Vendetta :Il y a déjà 4 remixes qui sortent ce mois-ci :
- Korovin feat. Keith Thompson " I live for now " (Ovenready productions, angleterre)
- Inaya Day " Hold your head up high " (Adhesive records, angleterre)
- Sebastian Ingrosso " Stockholm Disco " (Pool-e-music, France)
- Teo Moss & Van Silver " To show You 2 " (Cyber, France)

Je me concentre maintenant beaucoup sur de nombreuses nouvelles productions.
Il y a entre autres, une co-production avec Roger Sanchez qui s'appellera « Magnetic Soul » pour laquelle il est en train d'écrire des paroles.
Enfin, j'ai de nombreux bookings plus internationaux qui se mettent en place.
J'ai une nouvelle résidence trimestrielle à Johannesbourg (Club ESP) par exemple.

Club DJ : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir dans le monde du deejaying ?
David Vendetta :Mon meilleur souvenir : mixer en guest à L'Amnésia IBIZA ! (13 Aout 2005)
Mon plus mauvais souvenir : je n'en ai pas vraiment, rien n'a jamais été noir, il y a toujours du positif dans une soirée.
Ce que je n'aime pas c'est une soirée annulée au dernier moment. Ce genre de choses.

Club DJ : Comment expliques tu ta montée dans le métier alors qu'il y a 4/5 ans on entendait jamais parler de toi ?
David Vendetta :On entend parler d'un dj à partir du moment où il se met à la production et se fait remarquer.
Les remixes jouent aussi leur rôle. C'est une suite logique, la productivité appelant la demande.

Club DJ : Que penses tu de la qualité des produits House/Techno actuels ?
David Vendetta :Ils sont sont de très bonne qualité pour la plupart. La house s'enrichit à travers les autres mouvements musicaux. Il n'y a pas de restrictions, tout est source d'inspiration.
La tendance electro de ce moment me plait particulièrement.

Club DJ : Ton remix de " A tribe called es - Dancin " est une vraie tuerie, parles nous en stp.
David Vendetta :Roger Sanchez m'a appelé un soir de l'été 2004, j'étais alors au Papagayo.
Au départ j'ai cru à une mauvaise blague d'un ami (mais il faut dire que sa voix ne trompe pas !).
Il me disait qu'il suivait mon travail depuis un moment, qu'il adorait notamment "Cléopatra" (Sunshine records 003) et qu'il souhaitait me proposer la réalisation de deux remixes pour son label Stealth : « Dancin' » et «Tempo da solo ».
Le vocal de Dancin est extra, j'ai voulu le magnifier notamment dans le break. Je n'utilise que l'accapella de l'original lorsque je réalise un remix. Pour moi, c'est aussi important qu'une production.
C'est en grande partie grâce à ce remix que j'ai été remarqué pour mixer à l'Amnésia Ibiza cet été.

Club DJ : Que penses tu de l'outil informatique ?
David Vendetta :Il permet de se passer de nombreux outils puisqu'il les remplace.
Il facilite la promotion (notamment par les échange de fichiers MP3) et la communication (web, mails.). Il permet la création musicale.
C'est indispensable dans de nombreux métiers et surtout pour les djs !!!

Club DJ : Qu'écoutes tu chez toi ?
David Vendetta :Ca se résume principalement à la house puisque j'écoute les promos que l'on m'envoie, je prépare mes mixs pour radio FG, je travaille sur des prods.ce qui me laisse peu de temps pour écouter un autre style de musique. Cela reste occasionnel.

Club DJ : Un mot à dire aux nightclubbers ?
David Vendetta :Cela fait du bien de mixer dans des endroits où l'on se sent bien, devant des gens passionnés par la musique. Alors continuez à nous écouter, à venir en club, et merci !

Visitez le site officiel de David Vendetta



 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous