Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Interview > Interview de Maïa-K
INTERVIEW DE MAÏA-K
Interview de Maia-K

Jeune Djette de 22 ans, Maïa-K répond à notre interview avec sourire et bonne humeur


INTERVIEW DE MAÏA-K, DJETTE

Club DJ : Quand et comment as tu commencé à t'intéresser à la musique ?
Maïa-K : Très jeune ma mère me faisait écouter ses vinyles, elle m'a inculquée une culture musicale énorme des premiers sons de madonna , à Al Jarreau, Darryl Hall,Sister Sledges etc. Je n'avais que 7 ans. De là, je me suis mise à prendre des cours de piano, des cours de chant, de claquette de danse ... tout ce qui était en rapport avec la musique.

Club DJ : Que représente pour toi le Deejaying
Maïa-K : Le Deejaying est pour moi aujourd'hui un métier a part entière. Il permet de faire découvrir au public un personnage a travers sa musique , les multiples couleurs musicales qu' un Dj peut avoir, et bien évidemment des sons non commerciaux c'est à dire tout ce qui ne passe pas a la radio.

Club DJ : Et au plan business ?
Maïa-K : A partir du moment ou l'on se fait un nom, que l'on a une certaine notoriété, je pense que là on peut parler business... Ca peut rapporter gros, comme n importe quel autre travail.

Club DJ : Peux tu nous parler de tes débuts ?
Maïa-K : Lors de mes vacances au Mexique j ai rencontre deux organisateurs mex, qui m ont demandée le contact de deux dj s du collectif Africanism. Je leurs ai trouvés du coup ils m ont donnée l opportunité de me produire devant 6000 personnes a Mex DF lors de cette même soirée. De là tout a démarré, j ai commencé a jouer dans des petits bars et des restaurants, plutôt lounge garage au début, puis des amis qui travaillaient déjà dans le milieu m ont filée un coup de main. Un an après j organisais mes propres soirées les "Maï Sound" au Folie s Pigalle.

Club DJ : Que penses tu des productions House/Electro actuelles ?
Maïa-K : Ca varie énormément, chaque prod a son originalité. D autres que je qualifierai de plus commerciales sont plus banales à mes yeux.

Club DJ : Quels sont les Dj qui t'influencent le plus ?
Maïa-K : Mon collectif Shake ( Tito et Vincent Giumelli), Warrio pour la qualité de sa selection electro, je suis très à l écoute de la Swedish connection representee par Axwell, Sebastian Ingrosso et Steve Angello, les collectifs tels que Renaissance, Matinee Group, Yoshitoshi. J aime beaucoup l'originalité des Two Many Deejay. Sinon j adore Sasha, Green Velvet et David Vendetta.

Club DJ : Etre Djette est il un avantage ?
Maïa-K : Oui dans le sens ou les gens sont curieux de voir une fille aux platines. Au delà de ça il faut faire ses preuves derrière les platines, que l'on soit un homme ou une femme.

Club DJ : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir aux platines ?
Maïa-K : Le meilleur ou plutôt les meilleurs restent les sets que je fais au Chakra ( Rouen ) , je n ai jamais fait face a un public aussi dynamique. St Martin est aussi un excellent souvenir.

Club DJ : Comment se sont passées tes rencontres avec Paul Johnson, Wally Lopez et les autres ?
Maïa-K : Chaque rencontre était différente mais tout s est toujours merveilleusement bien passé je reste en contact avec la plupart d entre eux.

Club DJ : Que penses tu de la situation actuelle des discothèques ?
Maïa-K : Je trouve qu'au jour d aujourd'hui il y a un réel manque de directeurs artistiques. Les soirées se ressemblent toutes pour la plupart. Aucune originalité. On fait toujours tourner les mêmes Djs en ce qui concerne les clubs parisiens alors qu il y en a d excellents en province. De plus la conjoncture actuelle fait que le cachet des Djs est en perpétuelle augmentation ce qui laisse peu de chances aux petits clubs d avoir de gros line up.

Club DJ : Dans quel pays as tu la plus grosse côte de popularité ?
Maïa-K : A coup sur la Tunisie.

Club DJ : Peux tu nous parler de ton collectif "Shake" stp ?
Maïa-K : Le mieux pour vous est encore d'aller consulter le site du collectif www.shakedjs.com

Club DJ : Comment vois tu la suite de ta carriere ?
Maïa-K : Plutôt dans un studio afin de faire un maximum de productions et de remix. Tout en continuant à mixer mais en privilégiant l aspect qualitatif de mes dates.

Club DJ : Que penses-tu de l'outil informatique ?
Maïa-K : Il nous permet de travailler avec plus de facilité et de rapidité mais d un autre coté il tue le métier. Les musiciens ne servent plus a rien, les vinyles seront bientôt oubliés et les artistes tués. Pour la prod l informatique reste un outil dont on ne peut se passer.

Club DJ : Qu'ecoutes tu chez toi ?
Maïa-K : De tout : Variété Francaise, Hip Hop, Jazz, Musiques du monde, Classique etc. Je pense qu en faisant ce métier il faut réussir a garder une large ouverture d esprit et surtout ne pas devenir sectaire.

Club DJ : Un mot a dire aux nightclubbers ?
Maïa-K : Lors de vos sorties nocturnes si vous écoutez un style de son que vous n avez pas l habitude d entendre, laissez sa chance aux Dj et tachez d apprécier ce style nouveau pour vous. Découvrez le, vous serez sûrement agréablement surpris. Sinon un conseil restez chez vous et écoutez la radio (rire).

Club DJ : Et pour finir, après l'avoir visité, que penses tu de mon site ?
Maïa-K : Le site est sympa, complet et apporte de bonnes informations sur tous les événements musicaux de jour comme de nuit.

Visitez le site officiel de Maïa-K
Visitez le site du collectif Shake


 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous