Club DJ Le Portail de la Nuit

Interview de Alex Da Kosta
 

CLUBBING & DJ
PRO CLUB DJ
PUBLICITÉ





  Accueil > Interview > Interview de DJ Rick Tonic
INTERVIEW DE DJ RICK TONIC
Interview de DJ Rick Tonic

Champion d'Europe, DJ, producteur et maintenant gérant d'une discothèque (La Gargouille).
Découvrez sa carriere à travers notre interview.


INTERVIEW DE DJ RICK TONIC, DJ PRODUCTEUR

Club DJ : Quand et comment as-tu commencé à t'intéresser à la musique ?
DJ Rick Tonic : Il y a une 20ène d'années, j'ai commencé par faire de la radio libre puis cela m'a entrainé vers le djiing.
Mais bon... mon père avait une discothèque... avant il faisait des bals avec son orchestre et même mon grand père avant lui donc on peut dire que je suis tombé dedans quand j'etais petit. La musique par elle-même ça a commencé en 1990 en Belgique après une rencontre avec Pascal Matton (Indra - Amanda Lear - Francois Feldman - etc...) et un de mes meilleurs amis Vany Bizotto. De là sont sortis quelques projets dont mon premier dique KING OF DANCE en 1991.

Club DJ : Tu es devenu DJ dans la foulée de cette mouvance ?
DJ Rick Tonic : Non, je suis devenu DJ par envie d'amuser les gens... ça a l'air idiot mais les DJs actuels devraient y réfléchir... nous sommes là pour faire passer un bon moment à nos clients non pas l'inverse.

Club DJ : Que représente, pour toi, le Deejaying ?
DJ Rick Tonic : Plus de la moitié de ma vie : 20 ans... et c'est pas fini... beaucoup de plaisir mais aussi pas mal de galères (toujours dues à des patrons de discothèque incompétents) beaucoup de rencontres, pas mal de voyage... pffffff ça va en faire des choses :):):)
Quand on est DJ professionnel (et que ca fonctionne bien), c'est vraiment un métier extraordinaire.

Club DJ : Et au plan business ?
DJ Rick Tonic : Ha ha nous allons être sérieux donc tout d'abord toujours une résidence le week-end. Depuis plus d'un an je travaille aux Druides (41) une boite de référence où sont passées les plus grosses pointures des DJ français.
Coté musique : je suis associé dans un Studio d'enregistrement à Limoges "D.E.D prod" et je suis en train de créer mon label FRAGGER records. Depuis 2001 nous sommes sur des compils "Dance" (7 exactement) qui sont toutes rentrées au TOP 50.
Coté tournée : cet été 2002 je suis parti mixer à OYYO pour la TONIC session, je dois partir faire quelques dates en Suède car je suis booké, depuis peu, par la plus grosse agence du nord de l'europe (SAP1). Et pour finir j'espère quelques dates de prévue en Asie (Hong Konk).
Pour le reste, j'espère racheter une discothèque dans les années à venir.

Club DJ : Quels sont les DJs qui t'influencent le plus ?
DJ Rick Tonic : Franchement aucun, depuis 20 ans il y a toujours les mêmes talents, la nouvelle génération n'a rien ammené de neuf, la preuve pour la teckno c'est toujours GARNIER, pour le R&B, Hip Hop on ressort les veilles gloires comme Deenasty.
Il y a énormément de talents en France mais il sont tous partis à l'étranger ou alors ne veulent pas faire parti du starsystem francais quand on voit qu'un mec comme Jean Edouard (le loft) représente les djs français à la winter conférence de Miami et va même jouer a Ibiza, ça me laisse très perplexe pour l'avenir... il va falloir que les jeunes ouvrent les yeux et se réveillent TRES vite sinon ça va être une catastrophe !

Club DJ : Que penses-tu de l'outil informatique ?
DJ Rick Tonic : Arffffff c'est ma drogue à moi... je suis accro depuis une dizaine d'années ... c'est l'avenir... heu non c'est le PRESENT ! A tous les niveaux, il faut absolument savoir manier cet outil extraordinaire qu'est l'ordinateur. Je pense qu'il y a 3 priorités pour un jeune dj débutant : savoir parler anglais, se servir d'un ordinateur et savoir surfer sur internet.

Club DJ : Quels sont tes projets dans le monde de la nuit ?
DJ Rick Tonic : Faire un tube... hihihihihi... arffff faut pas rêver mais bon on bosse pour faire en sorte que la discothèque ne disparaisse pas au profit des bars de nuit et autres soirées dansantes privées.
Avoir ma discothèque.
Et surtout continuer, aimer et respecter mon metier et mes clients.

Club DJ : Qu'as tu ressenti lors de ta victoire au championnat de France ?
DJ Rick Tonic : Pas grand chose... j'avais tellement travaillé pour avoir ce titre (et celui de champion d'Europe quelques mois plus tard) que ça me semblait évident que j'allais gagner dès le début de la compétition.

Club DJ : Que penses-tu du R'n'B ? ;)
DJ Rick Tonic : Tout d'abord j'ai dû être un des premiers à passer du R&B en Touraine (au Scoop) en 1994, il y a donc 9 ans donc je n'ai rien contre cette musique...
Le problème maintenant, c'est une question d'argent juste du pognon et encore du pognon , tout est cloisonné si vous ne faites pas partie d'une corporation (genre secteur A) inutile d'aller présenter votre single aux grosses majors (ex : Universal).
Le niveau francais est ridicule, moi qui voyage beaucoup je peux te dire qu'on passe pour des bouffons tout juste bon à copier les americains : le look, la façon de danser, la façon de bouger... bonjour la personnalité !!!!!!
Encore une fois c'est une question d'argent... ça rapporte de vendre des fringues (DIA, COM8, double H, etc...) et vive le marketing !
Ces jeunes qui épousent ce look mode ne sont que des pions sur l'échiquier du business. L'originalité réside dans le fait qu'elle est unique... mais ça il faut murir pour comprendre.
Après il y a le R&B made in USA mais bon ça fait 30 ans qu'il existe donc je ne vois pas où est la nouveauté mais là au moins il y a la qualité.


 
RECHERCHE
Recherche personnalisée

FACEBOOK


NEWSLETTER
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

PUBLICITÉ


NOS PARTENAIRES
Création de site Internet et PAO Gîtes de la Belle Etoile à Lédenon DJ Généraliste Hôtel Port la Nouvelle Disco mobile anniversaire mariage dans l'Aude  

Club DJ est édité par MGA Création / ©2002-2012 / Déclaration à la CNIL n°1477112 / Mentions légales - Contactez-nous